Comment fonctionnent nos moteurs de recherche ?

La base du SEO réside dans la capacité à comprendre les moteurs de recherche pour adapter le contenu et les stratégies à mettre en place pour pousser un site internet en haut des données de recherche. C’est avec une grande logique que Google truste les premières places de chaque classement lié à l’utilisation d’un moteur de recherche. Cela semble d’autant plus évident lorsque l’on sait que plus de 64% des utilisateurs d’internet dans le monde ont pour habitude de surfer sur le navigateur web du géant américain, à savoir Chrome. 

Mais comment fonctionne réellement un moteur de recherche ? Comment gère-t-il les multitudes d’informations à prendre en compte au moment d’une recherche, et ce, en quelques millisecondes ? 

Google est le numéro un mondial

Le fonctionnement 

Rien de plus basique, mais l’arrivée de moteurs de recherche dignes de ce nom n’arrivaient qu’en 1994 et Google, quatre années plus tard. D’un point de vue informatique, il s’agit d’un fonctionnement globalement simpliste. Les mots-clés indexent le contenu d’un nombre incalculable de bases de données grâce aux serveurs fréquemment surnommés « araignées » en France. Les recherches s’effectuent désormais en quelques millisecondes. 

Le fonctionnement devient plus complexe lorsqu’il s’agit de dénombrer toutes les pages internet référencées et en lien avec la recherche. Il est encore impossible de le faire en une journée et c’est pour cela que les différents moteurs adoptent des stratégies différentes. 

Le SEO devient vital

Avec une utilisation quotidienne et des enjeux considérables pour les entreprises, commerces ou autres sites internet, la SEO, mais également la SEA, sont devenus la norme pour exister sur ces autres géants du web. En quelques années, des agences spécialisées et employant de véritables têtes pensantes ont bouleversé le marché du travail grâce à leur capacité de proposer aux différentes entreprises concernées, une stratégie digitale les propulsant en tête d’affiche de Google, Qwant ou Bing. 

Une utilisation quotidienne 

Les moteurs de recherche et notamment Google, sont pour beaucoup, la base de toute prémisse de navigation sur internet. En recherchant des informations, le moteur de recherche permet à l’utilisateur de trouver ce qu’il recherche de manière la plus pertinente possible

Grâce aux barres de recherche directement intégrées dans les barres d’URL, comme c’est le cas sur Google Chrome, les différents partenariats entre moteurs de recherche et navigateurs internet offrent une garantie supplémentaire aux Google, Bing et autres Qwant.

C’est ainsi que de nombreuses générations, notamment les plus anciennes, ont directement tendance à taper le site recherché dans la barre URL, plutôt que cette même URL directe, estampillé par le fameux « www ». 

Les habitudes des internautes sont toujours référencées par les moteurs de recherche et bien évidemment parmi ceux-là, Google. C’est ainsi que l’on peut voir la recherche de nombreuses diffusions de streaming sportif pour contrer une période particulière dans le monde du sportLes fans de football ont cherché récemment à visionner leur équipe favorite depuis chez eux, sans la possibilité d’aller au stade. Les moteurs de recherche permettent de comprendre les évolutions et les besoins quotidiens des utilisateurs, au gré des actualités ou des questionnements.

Des moteurs de recherche alternatifs 

Certains utilisateurs ont tendance à rechercher une alternative au puissant Google pour des raisons diverses. En France, le deuxième moteur de recherche le plus utilisé est celui d’un autre géant américain, à savoir Microsoft. Depuis 1998, la société historiquement fondée par Bill Gates, développe Bing et possède aujourd’hui une place importante dans le paysage international et national. Dans l’Hexagone, Qwant propose depuis 2011 un moteur de recherche visant à respecter les données de l’utilisateur. Par cette démarche ultra-claire, ce service cherche bien évidemment à se démarquer de Google, fréquemment décontenancé pour d’éventuelles brèches à ce sujet.

Yahoo s’avoue posséder un moteur de recherche unique aux nombreuses fonctionnalités, quand Ecosia ou Lilo protègent la planète par leurs actions ou tout simplement leurs bienfaiteurs grâce à des fins philanthropiques. 

C’est ainsi que des chiffres deviennent rapidement ahurissants. En 2015, on estimait à 4 millions le nombre de recherches sur Google en 60 secondes.

Standard
简体中文EnglishFrançaisDeutschLatinनेपाली